Je vais dévier de mes habituels articles sur les mangas et animes pour parler de livres, pour deux raisons, d'une part l'inspiration sensible d'un MMORPG et d'autre part la technique originale de création des livres. Vous vous demandez sans doute à quoi peut ressembler un roman tiré de the secret World mais vous auriez tort. Il s'agit ici d'un autre MMORPG, malgré le titre trompeur, beaucoup plus ancien.

Nous parlons donc de romans sur des super-héros, ou tout du moins des personnes avec des super-pouvoirs, ici appelés des métas. Les personnages principaux des romans sont des personnages initialement créés sur City of Heroes et cela se sent en étudiant le type de pouvoirs utilisés, rappelant effectivement certaines classes de CoH, et certains looks particuliers rappellent aussi le créateur de personnages assez poussé.

Les romans sont écrits par quatre auteurs: Mercedes Lackey, bien connue pour ses romans de Valdemar (medfan) et les Maîtres elémentaires (occulte victorien), et trois auteurs moins connus Cody Martin, Dennis Lee et Veronica Giguere. Chaque chapitre est co-écrit par des auteurs différents, avec un personnage central différent. L'écriture initiale a été faite sur un format de type blog, chaque chapitre étant une nouvelle entrée.

L'histoire

L'histoire du monde est similaire à la notre jusqu'à la Seconde Guerre Mondiale, où des métas sont apparus, d'abord Nazis, puis ensuite au sein des forces Alliées. Les métas Nazis ont disparu après la défaite, et sont supposés morts. Les Alliés, hors les Soviétiques, ont organisé les métas dans une structure de type corporation, avec PDG et tutti quanti, appelée ECHO et notamment co fondée par les savants Tesla et Marconi. Côté communiste, l'organisation s'appelle le CCCP, le même acronyme qui désigne l'URSS en russe, et est purement gouvernementale.

Les métas se sont multipliés depuis et sont catégorisés en quatre niveaux: OpOne, des personnes avec des pouvoirs faibles servant de personnel support, OpTwo, la majorité des agents, OpThree, les agents particulièrement puissants, et OpFour, des personnes aux pouvoirs considérables mais sujets à divers troubles mentaux et donc difficilement employables. Les métas sont évidemment des personnes avec des physiques proches du top-modèle, homme comme femme, sauf certains qui ont au contraire des physiques très particuliers et aisément identifiables.

L'hsitoire commence quand un ancien méta Nazi, Eisenfaust, se présente au QG d'ECHO à Atlanta en demandant à parler au PDG en toute urgence. Comme il n'a pas l'âge apparent d'un survivant nazi, personne ne le croît et il finit dans la prison d'ECHO. Le temps que des agents soient envoyés pour l'interroger, il est déjà trop tard: l'Invasion a commencé. Des soldats en armure de combat high-tech attaquent les grandes villes du globe, essentiellement les centres avec de nombreux métas, et causent d'immenses ravages. Leurs armures les protègent contre la majorité des pouvoirs, hors le feu qui affaiblit leurs défenses, ce qui leur permet de faire des dégâts majeurs, surtout à Atlanta.

Quand ils se replieront finalement (après avoir éliminé Eisenfaust avant qu'il ne parle), les Sphères de la Mort attirent à elle les armures des soldats tombés pour ne rien laisser susceptible de faire comprendre leur technologie ou leur nature. Car en effet ces adversaires ne sont pas que des nazis humains; il y a aussi parmi eux des extra-terrestres appelés Thuliens en référence à la mythique Ultima Thulé des Nazis.

L'histoire concerne donc la reconstruction et la lutte contre ces terribles adversaires, de la part d'ECHO et du CCCP, dont un groupe est plus ou moins exilé à Atlanta.

Les personnages

Il y a une multitude de personnages, mais la majorité de l'attention est accordée à deux groupes, un groupe d'agents d'ECHO surnommés les Misfits, et le CCCP.

Les Misfits forment un groupe improbable de métas que personne ne voulait utiliser à cause de leur personnalité ou de leurs pouvoirs, rassemblé par un ancien militaire appelé Bulwark, et qui forment au final un groupe de type opérations spéciales.

Bulwark est un ancien militaire et cela se ressent dans son attitude. Son pouvoir est de créer des champs de force qui lui permettent de protéger son groupe, même si lui subit toujours une partie des dégâts et finit régulièrement à l'infirmerie. Sa femme, aussi agent d'ECHO, a disparu lors de l'Invasion et il cherche à savoir ce qui lui est arrivé, sans oser directement le demander au seul témoin, Red Djinni.

Scope a comme seul pouvoir une acuité visuelle très développée, mais qui lui sert à développer un talent de sniper. Elle a une attitude elle aussi très militaire souvent élitiste et perfectionniste.

Acrobat est un jeune homme plein d'enthousiasme, tranchant avec la perosnnalité sobre de Scope, avec un pouvoir de super-agilité qui lui permet d'esquiver les attaques adverses mais ne lui offre pas de capacité oiffensive.

Harmony a le pouvoir de booster les pouvoirs des autres au contact. Son problème est d'avoir une personnalité assez timide et d'avoir des accès de terreur pendant l'entraînement voire sur le terrain.

Red Djinni (à gauche) est un ancien super-criminel, qui a été sauvé par son ancienne petite amie et premier amour (et épouse de Bulwark) Amethyst lors de l'Invasion. Rongé par la culpabilité, il se laisse emprisonner par ECHO et accepte de rejoindre les Misfits. C'est un spécialiste de l'infiltration car son pouvoir lui permet de changer de visage entre autres choses. Il ne fait pas de métamorphose complète mais peut renforcer sa peau, ou se faire pousser des griffes aussi. Personne ne connaît son vrai visage qu'il garde toujours caché sous un foulard rouge. Il dit avoir tué des gens juste parce qu'ils avaient vu ce qui est caché dessous (et qui n'est pas beau à voir).

Victoria Victrix (à droite) travaille à la fois pour ECHO et le CCCP, même si ECHO ne le sait pas forcément. C'est à la fois une méta et une magicienne, dont les dons sont la géomancie (contrôle de la terre) et la technomagie (piratage amélioré par magie). Elle sert de support à distance car elle a des crises de panique incontrôlables quand elle doit sortir de son appartement. C'est une petite femme qui cache la majorité de son corps en permanence en raison de terribles marques de brûlures qu'elle garde depuis un duel magique perdu et qui la font terriblement souffrir.

Belladonna Blue est une empathe guérisseuse, dont la grande particularité est, comme son nom l'indique, d'être bleue. Très indépendante, elle rejette les règles d'ECHO qui imposent au personnel médical de ne pas participer aux combats. Elle développe des talents plus offensifs basés sur la télépathie progressivement. Elle ne fait pas techniquement partie des Misfits mais les assiste régulièrement en mission.

 

Passons maintenant au CCCP. Toujours imprégné d'idéologie communiste (quoique beaucoup pensent qu'ils en rajoutent pour l'apparence), ils sont mal intégrés avec la société plus capitaliste de la Russie moderne. Leurs actions ne prennent pas en compte le pouvoir tenu par les oligarques, qui pour eux ne devrait pas les protéger de la loi. Suite à l'Invasion, des vétérans qui ont intégré le système, Worker's Champion et le premier Red Savior, envoient le CCCP à Atlanta pour assister ECHO mais surtout pour laisser la place à des super-soldats en armure, la Brigade des Supernautes, plus dociles et disciplinés. Sous-équipés, manquant d'argent et de personnel, logés dans des locaux fraîchement retapés, avec un fonctionnement surprenant et des personnalités typées, les agents du CCCP sont pourtant bien plus efficaces que les agents richements pourvus d'ECHO. Car ils n'hésitent pas, ne font pas de groupe de réflexion et autres, ils agissent.

Red Savior, deuxième du nom, dirige le CCCP. C'est la fille de l'original et elle accepte mal la trahison de son père. Son pouvoir est le contrôle de l'énergie, qui lui permet de voler et de faire des attaques énergétiques, au contact ou à distance. Elle a un caractère entier et difficile. Elle déteste la paperasse et préfère l'action, comme la majorité de son équipe. C'est au milieu du combat qu'elle trouve vraiment sa place, montrant son sourire de louve (hérité lui aussi de son père). Elle est souvent méjugée à cause de son physique avantageux et de son sexe: un nazi dit par exemple qu'il espérait affronter le loup, pas la top-modèle, ce qui a le don de l'énerver prodigieusement.

Untermensch est un vétéran de la Grande Guerre Patriotique (la Seconde Guerre Mondiale chez nous). Prisonnier des nazis, il a subi les expériences de création de super-soldat, qui ont fonctionné sur lui. Il a une grande longévité et des mains invulnérables (oui vous avez bien lu). Il déteste son surnom qui lui vient de sa captivité, et il abomine les nazis.

People's Blade est une jeune chinoise extrêmement agile et rapide qui manie une épée céleste, contenant de plus l'esprit d'un ancien général chinois, emprisonné dans l'épée pour expier sa cruauté.

Soviet Bear est un autre vétéran. La majorité de son corps a été remplacé par de la cybernétique qui était à la pointe du high tech à l'époque. Il peut projeter du plasma mais comme le plasma alimente aussi son coeur, il doit éviter de trop en abuser. Ce sympathique vétéran agit souvent en clown, regarde des sitcoms en boucle, et se nourrit de raviolis en boîte et de vodka.

Upyr (vampire en russe) est une femme extrêmement pâle qui peut absorber l'énergie vitale au contact direct de la peau et redonner cette énergie à d'autres personnes de la même manière. Elle porte généralement des gants pour éviter d'utiliser son pouvoir accidentellement. Pouvoir certes peu utile contre des soldats en armure de combat, mais elle compense en utilisant avec grand plaisir toutes sortes d'armes à feu ou de lance-grenades.

Soviette est l'empathe guérisseuse du CCCP. Contrairement à Belladonna Blue, elle est vraiment docteur à la base et ne se déplace pas sur le terrain.

John Murdock est un Américain, ancien des forces Delta. Il a participé à des expériences secrètes de cybernétique qui ont très mal fini et l'ont transformé en anarchiste fuyant sans cesse de peur d'être retrouvé par les autorités en charge de ce programme. Il contrôle le feu au point de pouvoir créer du plasma. Il protège un voisinage très défavorisé d'Atlanta, abandonné après l'Invasion, et rejoint finalement le CCCP pour avoir de l'aide (et parce qu'il est ciblé par un groupe de mercenaires appelé Blacksnake pour un recrutement forcé).

 

La liste ne serait pas complète si je ne parlais pas d'un personnage indépendant appelé Seraphym. Comme son nom peut l'indiquer, il s'agit d'un ange de sexe féminin. Extrêmement puissante, elle doit cependant respecter le libre arbitre et n'intervient donc que le plus modérément possible, en demandant la Permission de l'Eternel à chaque fois. Elle a des ailes enflammées et manie une épée de feu et une grande lance. Puissante télépathe, elle voit également les avenirs possibles et cherche les voies pour réduire les pertes.

Conclusion

Malgré l'écriture partagée, on ne sent pas de changement de style majeur dans le livre. Les auteurs ont donc dû s'entende sur le style et le ton employé, qui marche assez bien. Les personnages sont très intéressants, avec beaucoup d'intrigues secondaires personnelles, avec une mention spéciale pour les russes du CCCP qui sont particulièrement fendards. Une de mes très bonnes surprises de lecture de l'année.

Il y a actuellement quatre volumes publiés en anglais, et un cinquième qui doit sortir prochainement. Il n'y a  malheureusement pas encore de traduction mais si vous lisez l'anglais assez couramment, cela ne pose pas de problème car ce n'est pas de l'anglais littéraire.