C'est désormais officiel ; Rocksteady reprend les commandes de la Batmobile dans « Batman Arkham Knight » Cet opus veut nous proposer un monde open-world bien plus grand de celui de Arkham City, tout du moins assez grand pour piloter la fameuse… Batmobile. Et bordel quelle Batmobile ! Mélange savant entre la Tumbler, un F35 et cette touche inimitable de la licence Arkham et de sa direction artistique grandiose !
Image IPB

Le méchant de cet épisode ? Scarecrow, grand dealer d'acide devant l’Éternel, secondé par une ribambelle de vilains pas piqués des hannetons : Penguin, Two-Faces et Harley Quinn (Ooohhh, Harley, si tu savais…), qui d'ailleurs sera jouable dans un DLC, si vous faites une petite préco.
Et Mr J. ? Bahh il est mort dans Arkham City, na ! Bon, après il est tout à fait possible qu'un petit bain dans un Lazarus Pit, règle ce petit problème d'overdose de SuperVenom !
Image IPB

Plus grand ? Et pas qu’un peu ! Juste cinq fois plus vaste, avec la possibilité d'afficher cinquante personnages à l’écran simultanément , le moteur restant toujours basé sur l'Unreal Engine 3. Pas de mode multi en vue, mais la Batcaisse sera pilotable à tout moment, et même que le Riddler nous a prévu des petites courses avec, comme-c'est-y-pas-mognon…
Image IPB

Attention les mirettes ! Vidéo choc — qui n'est pas sans rappeler la vidéo d'intro de Wrath of the Lich King — écoutez bien !


 

 

Ah, oui, détail, détail, mais le fameux Arkham Knight, ce ne serait pas notre Batou, mais un "ennemi" de la chauve-souris, avec un Batlook, mais avec un énigmatique A sur le torse.
Image IPB